•  

Expérience Utilisateur, Luxe et e-commerce

A session at FLUPA UX-Day

  • Frédéric Veidig

Friday 11th May, 2012

2:30pm to 3:15pm (PMT)

L’expérience utilisateur d’une marque de luxe doit-elle être imposée par la marque ou bien définie avant tout à partir des besoins de l’utilisateur final ?

Les marques de luxe (en particulier en Mode Couture) ont souvent des identités très fortes et élitistes. Cette identité est en général fortement maîtrisée par le Créateur lui-même ou à défaut par le Directeur de création. Le créateur (par exemple d’une marque de couture) , n’est pas dans une démarche dans laquelle il va écouter les consommateurs et les tendances. Au contraire, le créateur VEUT créer les tendances et imposer ou à tout le moins suggérer SA vision des choses. Au sein d’un projet digital luxe, l’équipe créative occupe donc une place centrale et même prioritaire. Quelle peut être alors la place, la valeur ajoutée d’un consultant UX dont l’une des missions principales est d’être l’ambassadeur des futurs utilisateurs ?

Le problème qui se pose aux marques de luxe est le suivant : sur le web, la toile, c’est souvent l’utilisateur, l’internaute qui dicte sa loi. L’utilisateur est libre d’aller où il veut, il peut comparer une grande étendue d’offres, rejeter, commenter et aussi partager son mécontentement. Or l’internaute aussi fortuné qu’il puisse être et potentiellement prospect pour une marque de luxe, n’en reste pas moins un utilisateur-internaute qui utilise aussi d’autres sites e-commerce de produits courants (high-tech , vêtements etc…). L’internaute est ainsi formaté par ses multiples expériences e-commerce ; celui-ci attend naturellement d’une marque, quelle qu’elle soit, qu’elle respecte ses attentes, ses habitudes en matière d’ergonomie, de compréhension et de réassurance e-commerce.

La question qui se pose est-donc celle-ci : une marque de luxe doit-elle reprendre les codes standards du e-commerce pour bien vendre ses produits en ligne au risque de tomber dans une expérience utilisateur trop commune. Ou au contraire une marque de luxe doit-elle imposer ses propres codes pour fournir une expérience qui soit plus proche de son ADN de communication (extraordinaire, innovant, émotionnel, etc), une expérience qui soit surtout réellement différenciante. Faut-il par ailleurs essayer à tout prix de reproduire l’expérience de la boutique réelle sachant que le paradigme digital est fondamentalement différent ?

About the speaker

This person is speaking at this event.
Frédéric Veidig

Sign in to add slides, notes or videos to this session

Tell your friends!

When

Time 2:30pm3:15pm PMT

Date Fri 11th May 2012

Short URL

lanyrd.com/sqwxw

Official event site

uxday.flupa.eu

View the schedule

Share

See something wrong?

Report an issue with this session